Les volailles proviennent de la Ferme du Pignon Blanc de Sylvain et Lilia Barbery, située à Corbeuse, près de Dourdan.

Le contrat

Télécharger le contrat 2019/2020

Le contrat que vous passez avec la Ferme du Pignon Blanc est un contrat portant sur la pré-commande et le pré-paiement de 1 à 4 volailles et produits dérivés.

Les distributions pour la saison 2019/2020 auront lieu les

  • 20 septembre 2019
  • 20 décembre 2019
  • 20 mars 2020
  • 19 juin 2020

Sylvain livrera lui-même les produits, en camion frigorifique, et sera présent pendant les distributions.

Les produits et tarifs proposés

  • des poulets de race cou nu rouge, de 2,1 kg (± 5%) à 23 € pièce
  • des pintades grises, de 1,8 kg (± 5%) à 30 € pièce
  • des rillettes de poulet de la ferme, en pots de 180 g à 6€ pièce
  • des chapons de race cou nu, de 5Kg à 90€ pièce (uniquement pour la distribution avant Noël)

Les poulets sont présentés plumés vidés sans tête sans foie et sans gésier, les pintades avec foie et gésier, les chapons prêts à cuire.

Informations diverses

Nous accueillons les poussins à 1 jour sur la ferme. Ils sont nourris, logés, chauffés dans de petitsbâtiments déplaçables de 40 carrés : 1 bâtiment pour 2 parcours enherbés, de manière à ce que le temps fasse son effet sur la repousse de l’herbe ainsi que sur les bactéries. Dès 6 semaines, je leur donne accès au parcours enherbé jusqu’à 16 semaines. De la 16ème semaine (114 jours) à la 19éme (140 jours), les poulets sont abattus chaque semaine. 5 bâtiments permettent une rotation sur l’année.

Les rillettes sont confectionnées par la charcuterie du Moulin, près de la Ferté-Bernard. Agréé bio, elle prend les petits producteurs et respecte la législation agroalimentaire afin de proposer des produits surs sanitairement avec une DLC de 3 ans à l’empotage ! Enfin et surtout, elle transforme et rend mon produit en un excellent mets, prêt à déguster. Les oignons, sel et poivre (7 % en tout) ne proviennent pas de notre exploitation. Le reste est 100% poulet Ferme du Pignon Blanc, même le gras, ce qui les rend particulièrement savoureuses.

Les engagements de l’aviculteur

  • Les poussins proviennent du couvoir Hubert ou du GAEC Geffroy puis sont élevés dans la ferme dès leur 1er jour, jusqu’à leur abattage.
  • Respecter, de par ses modes de production, les animaux, l’environnement et les personnes selon les principes des Amap et au minimum selon un label d’agriculture biologique
  • les volailles sont abattues dans un abattoir bio, situé dans un département voisin
  • les chapons ont une finition au lait de vache durant le dernier mois
  • Être en conversion à l’agriculture biologique sur la partie céréalière de l’exploitation
  • Il signalera tout changement significatif dans son processus d’élevage, être transparent sur les méthodes de production et informer sur les événements importants de production
  • Présenter sa ferme et faire visiter les productions aux Amapiens au moins une fois par an.

Le référent à AMAPlace

Christian